On trouve des espèces de fusarium quasiment partout : dans les plantes, dans l'air et dans les sols. Ce sont des champignons, plus généralement désignés sous le terme de moisissures.

En vertu de la Bibliothèque nationale américaine des instituts médicaux nationaux de la santé, « les espèces de fusarium peuvent... être à l'origine d'une maladie qui est à la fois localisée, localement envahissante ou disséminée. L'agent pathogène affecte généralement des individus immunodéprimés ; l'infection de personnes immunocompétentes étant rarement rapportée. »*

Les infections par fusarium sont rares. Néanmoins, lorsqu'elles se produisent, elles touchent généralement des personnes dont le système immunitaire est déprimé.

D'après un rapport de la Société américaine de microbiologie, en présence d'un fort taux de fusarium, le pronostic d'une personne dont le système immunitaire est véritablement déprimé est défavorable.*

Moyens de défense contre les maladies dues au fusarium

Ainsi que le souligne la Société américaine de microbiologie, « nous ne disposons que de très peu d'informations sur les moyens de défense de l'hôte contre les espèces de fusarium, si ce n'est que la fusariose invasive a de nombreuses caractéristiques communes avec l'aspergillose invasive et d'autres infections invasives par les moisissures.

Notre système immunitaire joue essentiellement un rôle fondamental dans la défense contre tout type d'infections par les moisissures.*

Kératite à fusarium : de quoi s'agit-il ?

Une infection à fusarium observée au niveau des yeux est appelée kératite à fusarium. La kératite, telle que définie par les CDC, est une inflammation de la cornée, (dôme transparent qui recouvre l'œil).

La kératite fongique peut être contractée de diverses manières. Comme l'explique les CDC, cela peut provenir :

  • D'un traumatisme de l'œil, impliquant notamment des plantes telles que des ronces ou des épines ;
  • D'une maladie oculaire sous-jacente ;
  • D'un système immunitaire déprimé (comme nous l'avons vu) ;
  • Du fait de porter des lentilles de contact et de ne pas respecter les instructions d'utilisation appropriées.

La kératite à fusarium : causes et symptômes probables

Si elle est rare, la kératite à fusarium peut provenir d'une mauvaise hygiène relative à l'utilisation des lentilles de contact. Pour prévenir son apparition, il est conseillé aux porteurs de lentilles de toujours :

  • Respecter les instructions d'utilisation des lentilles ainsi que la fréquence de renouvellement spécifiées par le spécialiste de la vue ;
  • Se laver consciencieusement les mains à l'aide d'un savon non parfumé et les sécher à l'aide d'une serviette non pelucheuse avant de manipuler les lentilles de contact ;
  • Remplacer l'étui à lentilles au moins une fois tous les trois mois.
  • Contactez immédiatement votre spécialiste de la vue en cas de couleur oculaire, de rougeurs associées à un larmoiement excessif ou de sensibilité accrue à la lumière.

Si elle n'est pas traitée, la kératite à fusarium peut avoir des conséquences catastrophiques telles que la perte de la vue ou la cécité. Ne prenez pas de risques : respectez les consignes en matière d'entretien et d'hygiène de vos lentilles de contact.

La kératite à fusarium peut être traitée si elle est décelée à temps. Son traitement consiste en l'application de médicaments antifongiques topiques ou en une intervention chirurgicale le cas échéant.

Désinfectez soigneusement vos lentilles de contact pour réduire le risque de kératite à fusarium.

En plus d'observer les conseils de votre spécialiste de la vue en matière d'entretien des lentilles de contact, vous pouvez réduire vos risques d'infection par la kératite à fusarium en suivant ces recommandations :

  • Frottez et rincez toujours vos lentilles de contact au moment de les nettoyer, même si vous utilisez un produit d'entretien « sans frotter » .
  • N'utilisez jamais d'eau du robinet ni ne crachez jamais sur vos lentilles pour essayer de les nettoyer. Utilisez uniquement une solution désinfectante recommandée en veillant à respecter son mode d'emploi.
  • Retirez vos lentilles de contact immédiatement en cas de douleur ou de rougeur oculaire et contactez votre spécialiste de la vue.

Comme nous l'avons vu, les occurrences de kératites à fusarium sont rares ; néanmoins, elles peuvent se produire.

Lorsque vous consultez votre spécialiste de la vue, veillez à bien écouter et comprendre ses conseils en ce qui concerne le nettoyage et l'entretien de vos lentilles de contact. Les instructions n'ont pas été élaborées pour rien. Suivez-les et protégez ainsi votre vision.

Rien dans le présent article ne doit être interprété comme un conseil médical, ni n'a pour but de remplacer les recommandations d'un professionnel de la médecine. Pour toute question spécifique, rapprochez-vous de votre spécialiste de la vue.

Categories: Maladies des yeux
More Articles

Browse Our Products