Pour assurer le confort des yeux pendant la journée, nous clignons continuellement des yeux sans nous en rendre compte. Cela aide à humidifier et à lubrifier les yeux. Il vous est déjà arrivé que des vents chauds et secs vous soufflent sur le visage :vous connaissez donc cette sensation désagréable d'avoir du papier de verre à la place des yeux.

Chez certains d'entre nous, cette sensation des yeux secs et irrités ne disparaît pas Parfois les larmes que nous produisons ne sont pas suffisantes pour bien humidifier les yeux, et ces larmes ne sont pas évacuées correctement. Ce type de problème est courant quand nous vieillissons. Les spécialistes parlent de « kératoconjonctivite sèche » mais vous le connaissez certainement sous un autre nom : le « syndrome des yeux secs .

Symptômes du syndrome des yeux secs

Le syndrome des yeux secs touche les personnes âgées de plus de 40 ans. Parmi les symptômes figurent :

  • Des démangeaisons oculaires ;
  • Des yeux rouges, injectés de sang ;
  • Une sensibilité accrue à la lumière.

Si vous vous dites que cela ressemble à ce que vous avez ressenti la semaine dernière, réfléchissez à ce que vous étiez en train de faire à ce moment là. Nous avons tous eu les yeux rouges et secs à un moment donné. Étiez-vous dans un environnement chaud et venteux ? Peut-être votre visage recevait-il constamment de l'air au bureau ou avez-vous passé de longues heures devant l'écran de l'ordinateur ou encore devant la télévision.

Une brise qui souffle constamment peut assécher nos yeux et le fait de fixer un écran d'ordinateur peut faire que l'on cligne moins souvent que nous le devrions ; nos yeux ne sont alors plus hydratés correctement.

Si vous n'avez pas participé à un trekking dans le désert du Sahara (ou si, au minimum, vous n'avez pas regardé un long film à la télévision) et que vous sentez que vos yeux sont plus secs qu'auparavant, alors vous souffrez peut-être de sécheresse oculaire.

Traitement du syndrome des yeux secs

Si ce problème est fréquent, le syndrome des yeux secs n'est pas quelque chose sont on se « débarrasse » simplement à la manière d'un bon vieux rhum. Votre ophtalmologiste vous prescrira un traitement que vous devrez observer pour vraiment soulager les troubles.

Il pourra s'agir de :

  • Gouttes dans les yeux : si vos yeux sont constamment secs, les hydrater à l'aide de larmes artificielles toute la journée peut vous soulager. Notez que nos larmes ne sont pas simplement composées d'eau. Elles incluent également d'autres composés qui contribuent à lutter contre l'infection et à lubrifier l'œil afin qu'il reste hydraté.
  • Ne croyez pas qu'il vous suffit de vous asperger d'eau sur le visage pour solutionner le problème. Ce n'est pas le cas.
  • Pommades et autres médicaments : si vous avez besoin d'aide pour faire couler vos larmes, sachez qu'il existe des médicaments sur ordonnance pour vous aider. Demandez conseil à votre spécialiste de la vue.
  • Intervention chirurgicale : grâce à la chirurgie, il est possible d'obturer les canaux qui permettent à vos larmes de couler. Pourquoi obturer ces canaux ? Car cela peut permettre de conserver plus de larmes autour des yeux et donc à assurer leur bonne hydratation.

S'il n'existe pas une méthode unique permettant de soulager la sécheresse oculaire chez tout le monde, les méthodes que nous vous avons présentées ont permis d'en aider certains à palier ce problème. Consultez votre orthoptiste ou ophtalmologiste pour savoir si ces traitements peuvent vous convenir.

Rien dans le présent article ne doit être interprété comme un conseil médical ni n'a pour but de remplacer les recommandations d'un professionnel de la médecine. Pour toute question particulière, rapprochez-vous de votre spécialiste de la vue.

More Articles

Browse Our Products